Des mesures d'urgence pour la rentrée

Publié le par unef

     L’Unef a  constaté que le pouvoir d'achat des étudiants baisse cette année encore.

           D'après le gouvernement, l’enseignement supérieur serait une priorité bien que les aides aux étudiants n’aient augmenté que de 2,2% tandis que leurs dépenses ont augmenté de 3.7%Aucune mesure sociale d'ampleur n'a été envisagé bien au contraire on peut noter une augmentation de 1.8% des frais d'inscription ; de 1.82% du ticket RU; et de 4 % du loyer, mais ce n’est pas tout :

¤  En matière de logement rien n'est fait.

 - 93% des étudiants n'ont pas accès à une chambre en cité U .La recherche et le financement d'un logement deviennent de plus en plus compliqués de plus le plan Ansciaux (obtenu par l’Unef en 2004) prévoyant la construction de logements ne soit pas respecté.

 - Le premier mois d'emménagement  est le plus couteux pour les étudiants .Par exemple, si un étudiant emménage au mois de septembre à cause du mois de carence il ne recevra son aide au logement qu’au mois d'octobre.

¤ Bourses sur critères sociaux, de grandes inégalités demeurent

  La majorité des universités commencent leurs rentrées en septembre alors que les bourses ne commencent à être versées qu’a partir du mois d'octobre de plus le nombre d’étudiants boursiers est largement insuffisant.

La situation des étudiants est donc critique mais pourtant les moyens sont là : le parlement a voté 15 milliard d’auro de budget à destination des foyers les plus aisés. L’Unef réclame la mise place d’un collectif budgétaire dès la rentrée pour faire face a l’urgence pour couvrir tous les pans de la vie étudiante :

 ¤ Les aides sociales :

- un dixième mois de bourse versé dès le premier trimestre

- 40 000 allocation d'études supplémentaires pour l'année 2007/2008

- l'absence de franchises médicales

¤ Le logement :

  - augmentation des aides au logement de 10% par an

 - généralisation du locapass

- maitrise des loyers du privé

- exonération de la taxe d'habitation pour les étudiants

¤ Université:

L’unef réclame la suppression des frais illégaux et le gel durable des frais d’inscription

Soutenez l’Unef, Signez la pétition

 

 

 

Publié dans campagnes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article